On ira voir la mer

Tu te souviens de la petite librairie aux piles de livres façon tour de Pise et aux allées étroites ? Celle où j’ai acheté La petite fille de Monsieur Linh ? Et bien il se trouve que ce n’est pas la seule merveille que j’ai déniché dans cet endroit à l’ambiance si calme et particulière. Il y avait également On ira voir la mer, un roman de Olivier Adam.

A vrai dire, j’étais un peu sceptique avant de l’acheter puisque l’histoire me paraissait un peu triste et je n’avais pas trop envie de ça pour une lecture d’été. Cependant j’ai eu de bons retours par rapport à cet auteur, je me suis donc laissée tenter. Dès que je suis rentrée j’ai attaqué ma lecture et deux jours plus tard je refermais mon livre, assez abasourdie. Je ne vais pas vous mentir mais j’ai beaucoup hésité avant d’écrire un article sur ce roman. J’avais peur de ne pas trouver les mots justes pour définir ce qu’il s’est passé durant ma lecture. Puis au final, j’ai pensé qu’il serait dommage de ne pas partager mon avis sur cette histoire assez renversante.

De quoi parle On ira voir la mer ?

Deux adolescents, Olivier et Lorette, sont liés par une forte amitié depuis qu’ils sont enfants. Malgré leur caractères très différents, ils ont un rêve commun : aller voir la mer. Ils se sont fait la promesse, un jour ils iront ensemble respirer l’air iodé et ressentir la fraîcheur de le brise marine sur leur peau. Mais Lorette est perdue elle ne sait pas trop ce qui est en elle, et souvent fait des choses irréparables. Olivier essaie de la retenir tant bien que mal et surtout de comprendre. Pourquoi agit-elle de cette manière ?

Mon avis

Pendant toute l’histoire on est plongé dans l’univers de l’adolescence. Un sentiment bien étrange que l’auteur arrive parfaitement à faire ressentir par son écriture. Tout est en subtilité, à certains moments on se sent complètement perdu et c’est ce que j’ai bien aimé dans la manière de raconter. Un coup on est dans le présent avec Olivier qui parle de sa vie actuelle et de son ressentit des choses, puis on fait un bond dans le passé où il nous raconte l’histoire de Lorette. Et c’est là qu’on comprend. On prend conscience de ce qui est arrivé à Lorette et même si son histoire peut paraître anodine et ressembler à la vie de n’importe quel ado en colère et en difficulté, là c’est différent. On a envie de les aider mais on se sent impuissant face à leur détresse…

Ce que j’ai aimé également c’est le fait de pouvoir voir le monde à travers les yeux de deux jeunes brisés par la vie et qui ont pour seule bouée de sauvetage, un rêve, une promesse faite l’un à l’autre comme pour sceller leur amitié fraternelle.

Aimes-tu ce genre de livres ? Connais-tu cet auteur ?

Lea

A propos de Lea

Infos utiles : Je m'appelle Léa et je suis de Clermont-Ferrand. Infos inutiles : J'adore aller au cinéma (surtout traverser le petit couloir avant d'entrer dans la salle), lire des livres en une seule fois, manger des glaces même en hiver, avoir la tête sous l'eau, écouter de la musique, voyager, regarder le ciel quand il neige, le théâtre, regarder des séries installée au fond de mon lit, passer des heures à regarder des albums photos, refaire une même recette de cuisine plusieurs fois jusqu'à trouver la recette parfaite, danser (aussi bien sur une scène que dans ma chambre comme une folle), les parcs d'attractions, le bruit de la pluie sur les vitres et les pancakes le dimanche matin. Ah oui et écrire aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *