Petit guide des sextoys féminins

guide sextoys féminins canard

Je te propose un sujet assez personnel, qu’on n’ose pas toujours aborder avec les copines (sauf avec Thelma) : le choix d’un sextoy. La masturbation féminine joue sur notre bien-être, puisque cela provoque la production d’endorphine, « la molécule du bonheur ».

De nos jours, si environ 45% des femmes avouent le faire régulièrement, ce n’est pas toujours facile d’atteindre l’orgasme ! Voici donc un petit guide des sextoys féminins, leur utilisation et leur utilité ! Le tout avec une sélection de jouets au design girly à prix raisonnables dans une boutique testée et approuvée : Passage du Désir. Et non, il n’y a pas de partenariat.

Pour commencer : stimulation clitoridienne

La zone number one à être explorée avec ou sans sextoy, c’est le clitoris. Pour pimenter un peu les choses, tu peux donc t’armer d’un vibromasseur. Voici par exemple le Clit Power, avec quatre embouts différents, et une molette pour régler l’intensité, de quoi bien s’amuser ! Mais pour sortir l’artillerie lourde, je te présente mon préféré pour toujours : le Fairy Wand. Il fonctionne sur secteur et est donc beaucoup plus puissant (mais plus bruyant) que n’importe quel autre à pile, 7 500 tours / minute, rien que ça ! Il se règle aussi par molette, et « quand on arrive au maximum l’intensité des vibrations est purement orgasmique (orgasme garanti en moins de 10 sec) ». Je le recommande donc à toi et à toutes tes copines !

Pour aller plus loin : stimulation vaginale

Chaque femme a ses préférences, il arrive qu’un simple plaisir clitoridien puisse suffire. Mais parfois non, c’est de l’intérieur qu’on brûle ! Pour cela, le jouet à sortir, c’est le dildo. Les modèles les plus en vogue en ce moment sont les dildos en verre, et pas seulement pour leur côté esthétique. Leur surface lisse très douce leur permet de glisser sans irriter, et les plonger dans l’eau permet de les chauffer ou les refroidir à volonté ! Certaines (honnêtement pas moi) aiment aussi quand ça vibre à l’intérieur.

C’est l’heure du plus connus des sextoys, le dildo vibromasseur ! (je ne soutiens en aucun cas Fifty Shades of Grey, mais il faut reconnaître que la ligne de sextoys est super). Ambivalent, il peut donc servir à un usage externe ou en pénétration.

Pour les capricieuses : tout à la fois

Aaah, le monde merveilleux et encombrant des rabbits ! Même si leur taille peut rebuter au premier abord, c’est le top du top pour une double stimulation. La plus grande partie tourne sur elle-même pour caresser les parois du vagin, pendant que la plus petite partie (souvent en forme de lapin) vibre pour stimuler le clitoris. La plupart ont aussi une série de perles à la base, pour stimuler également l’entrée du vagin… De quoi abandonner les relations humaines ! Pour un bon rapport qualité / prix, je te propose le Baby Rabbit.

Pour les exploratrices : stimulation anale

L’orgasme par la stimulation anale, ça existe ! Même si l’anal s’est fait une mauvaise réputation à cause d’hommes qui n’ont aucune idée de ce qu’est le plaisir féminin, ça reste un endroit très agréable… Pour l’apprivoiser, tu peux commencer par utiliser des petits vibromasseurs clitoridiens à l’entrée. Puis, si le cœur t’en dit, essaye de jouer avec un plug ! Certaines (moi !) vont préférer les vibrations au va-et-vient, dans ce cas je te conseille de chercher un vibro plutôt fin, pour une insertion tout en douceur. Puis à toi d’être inventive et de combiner les plaisirs, tu peux par exemple utiliser un rabbit à l’envers !

Les précautions indispensables

Pour apprécier ces moments intimes en toute sûreté, quelques précautions s’imposent. Si tu as besoin d’un lubrifiant, assure-toi toujours qu’il soit adapté au type de matériau dont est composé ton sextoy. Par exemple, il n’est pas question d’utiliser un lubrifiant à base de silicone pour un jouet fabriqué aussi en silicone ! Alors privilégie toujours un lubrifiant à l’eau, comme celui-ci adapté spécialement pour les sextoys, et regarde toujours la composition sur l’étiquette.
N’oublie pas de nettoyer correctement tes sextoys, même s’ils ne sont pas waterproof. Mais certains supportent mal le savon. Tu peux par exemple utiliser ce spray ou ces lingettes spéciales. Utiliser un sextoy mal nettoyé peut apporter de mauvaises bactéries à ta flore vaginale, et mener à une infection.

On ne s’échange pas des sextoys. Même si ta super voisine en fait collection, non, tu ne veux pas qu’elle t’en prête un, SAUF si tu utilises TOUJOURS un préservatif avec ! Dans ce cas, ok.

S’amuser même sans jouets

Si l’idée d’un sextoy t’intimide encore ou que tu vis avec des personnes intrusives (ta coloc fouineuse, ta maman ou ton petit frère), j’ai peut-être une idée : la crème stimulante. Comme son nom l’indique, cette crème à appliquer sur le clitoris et les lèvres vaginales va rendre la zone plus sensible et décupler le plaisir ! Enlève soigneusement l’étiquette et range le flacon parmi tes crèmes de beauté : ni vue, ni connue. Il existe aussi de très très petits vibromasseurs pour doigts, ou alors des gaines pour doigts, faciles à dissimuler !

A propos de Jolly

Au premier abord j'ai l'air gentille, mais ce n'est que la partie visible de l'iceberg. Spécialiste de la partie louche d'internet, plus c'est bizarre, plus j'aime ! Mes loisirs incluent le scrapbooking, la broderie, les bricolages en tous genres... Et embêter le chat <3 !

2 commentaires sur “Petit guide des sextoys féminins

  1. Mélissa

    Pour un début les baby sont parfait et beaucoup moins impressionnant que certains vibro !

    Répondre

  2. Laetitia - Etpiscesttout

    Contente de voir des articles qui parlent des sextoys … car malheureusement ça reste encore un sujet tabou pour beaucoup de monde … M’enfin bon il faut avouer que parfois ils inventent des choses « étranges » : une amie vendeuse softparis me sorts des « objets » qui me font limite peur …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *