Je ne suis pas maniaque, j’ai lu un excellent bouquin ! [Méthode KonMari]

J’ai toujours été bordélique. Mais une bordélique organisée : je savais où était rangée chaque chose. Ce sont les autres qui ne pouvait se repérer dans mon bordel. Et puis un jour, tout a changé, on m’a caractérisée de « maniaque ». « Je ne suis pas maniaque, j’ai lu un excellent livre » ai-je répondu. J’ai lu La magie du rangement de Marie Kondo.

C’est Laura de AMGC avec qui j’ai pris un thé qui m’a parlé de la méthode KonMari. Avec les nombreux bouleversements que je traversais, elle m’a conseillé de lire La magie du rangement car « quand l’environnement est rangé, on peut ranger son esprit ».

Pour moi, quand on est bordélique, c’est inscrit dans l’ADN. Rien ne peut changer la génétique. Si tu penses comme moi, sache que seuls les idiots ne changent pas d’avis ! Car en effet, je pense l’opposé désormais. Je me suis procurée La magie du rangement en format numérique afin de ne pas encombrer mon sac et pouvoir le lire même dans le RER bondé. Mais depuis, un format poche est sorti.

Mettre de l’ordre dans ses affaires pour mettre de l’ordre dans sa vie

C’est ce que promet la méthode KonMari et franchement, elle n’a pas tort. Un environnement sain et rangé permet de se concentrer sur l’essentiel. Ça nous l’a tous fait, quand on a quelque chose d’important à faire mais qu’on n’a pas envie de faire la chose, premier réflexe ? Le rangement et/ou le ménage.

Qui ne se dit pas, un à un moment « bon, il est temps de faire du rangement ? Il est temps de se lancer dans un grand nettoyage de printemps ? » Le fait de devoir ranger régulièrement est lié à l’effet de rebond car d’après Marie Kondo, personne n’a vraiment appris à ranger correctement. Ce qu’elle garantit et jusqu’à maintenant je suis plutôt d’accord, c’est de se retrouver avec un intérieur qui ne nécessite qu’un seul rangement par an ! Impensable non ? Ainsi, le temps qui aurait dû être utilisé pour le rangement est alloué à accomplir quelque chose de plus important !

Les grands principes de la méthode KonMari

Je ne vais pas entrer dans les détails car je considère que ce livre vaut vraiment la peine d’être lu mais je vais essayer de t’expliquer en quelques lignes ce qu’est la méthode KonMari.

  • Quand on souhaite se lancer dans le rangement, on doit se poser les bonnes questions : pourquoi ranger ? Comment voudrait-on vivre ? Comment visualise-t-on notre vie ? Quelle perfection souhaite-t-on atteindre ?
  • La méthode KonMari consiste à ne garder que les choses qui nous « mettent en joie ». Autrement dit, on se débarrasse de tout ce dont la vue ou le toucher ne nous apporte pas une émotion positive. Il faut donc se préparer à jeter énormément de choses.
  • Pour voir La Magie du rangement opérer, il faut faire le rangement d’un seul coup et non petit à petit. C’est un travail à effectuer d’une seule traite : c’est long mais gratifiant.
  • Le rangement s’effectue par catégories et non par pièces.
  • Si on vit à plusieurs, chaque personne du foyer doit s’occuper du rangement de ses propres affaires.
  • Exprimer sa gratitude envers tout ce qui nous entoure.

La méthode KonMari dans les faits

C’est bien beau toutes ces promesses mais en pratique, ça donne quoi ?

  • Un pliage optimale des vêtements : pour qu’aucun vêtement ne soit mis de côté ou oublié, Marie Kondo nous donne une technique de pliage qui permet de voir ses vêtements d’un seul coup d’œil et de surtout pouvoir les reconnaître sans fouiller.
  • Le pliage évite aux vêtements d’être froissés ce qui fait gagner énormément de temps.
  • On apprend à ranger sa collection de livres & papiers et à ne garder que l’essentiel !
  • Une méthode de suspension des vêtements dans un ordre bien précis qui aide à être plus joyeuse.
  • Chaque chose a sa place attitrée : une fois qu’on a fini d’utiliser une chose, on la remet à sa place. C’est un réflexe que l’on prend assez facilement et rapidement.
  • On arrête d’accumuler les choses inutiles.

rangement garde-robe méthode konmari

En réalité, je pense qu’on devrait parler de philosophie KonMari et non de méthode… Quand on saisi ce qu’elle essaie de véhiculer à savoir qu’il faut prendre soin des choses qui nous sont précieuses afin de se concentrer sur l’avenir, faire le tri devient très facile. En effet, quand on n’a plus à se soucier de ces petits détails, on peut plus facilement se concentrer sur le but ultime que l’on souhaite atteindre, et cela, c’est le plus important.

As-tu lu « La magie du rangement » ? Es-tu devenue une adepte de la méthode KonMari ou pas du tout ?
Si tu ne l’as pas lu, je n’ai qu’un conseil : vite, procure-le toi et tu m’en diras des nouvelles !

Photos : Pixabay

A propos de Windy

Rédactrice en chef passionnée de saumon fumé, de thé et d'égalité des sexe. Je rêve de travailler dans un bureau rempli de glaces Ben & Jerry’s avec des hommes torse nu m’éventant, telle Cléopâtre. La vie est trop courte pour se prendre la tête... ♥

10 commentaires sur “Je ne suis pas maniaque, j’ai lu un excellent bouquin ! [Méthode KonMari]

  1. Shijuna

    Si ce livre a le secret pour lutter contre la fainéantise… :p
    Non mais en théorie ça a l’air bien hein surtout pour la bordélique que je suis (qui aime pourtant quand les choses sont rangées) x)

    Des bisous :3

    Répondre

    1. Windy

      Si tu commences, tu n’arriveras pas à t’arrêter dans la besogne, limite ce sera un plaisir de ranger, un défi personnel à accomplir !
      Des bisous !

      Répondre

      1. Shijuna

        Quand je vivais chez ma mère j’avais de longues périodes de grooos bordel et tous les trois mois environ (enfin quand ça me prenait sur un coup de tête) j’étais prise d’une frénésie de rangement et je jetais trois sacs poubelles à chaque fois x) Il faudrait que ça m’prenne de nouveau un de ces quatre x) J’marche à l’envers, j’deviens plus feignasse avec l’âge xD

        Répondre

        1. Windy

          Ahaha, ça m’arrivait aussi chez ma mère. Ça me prenait tellement de temps de ranger qu’après j’étais dégoûtée de moi-même de tout remettre en bordel aussi rapidement ! Prends-toi le livre et mets le dans un petit coin de ta tête pour la prochaine fois que ça t’arrives. T’auras une méthode infaillible pour ranger du coup 😉

          Répondre

  2. Intox

    J’ai fais lire l’article au monsieur qui partage mon appart et il me dit un « oh ranger c’est un détail ». Y a encore du chemin à faire ici x)

    En tout cas je suis fan de cette méthode !

    Répondre

    1. Windy

      Mdrrrr, c’est un détail de la plus haute importance pourtant ! Y a du chemin mais comme on dit « petit à petit, l’oiseau fait son nid » !
      C’esr vraiment une excellente méthode, je suis trop trop fan. J’aime l’ordre en fait *o*

      Répondre

  3. Clairette

    Raconté comme ça, ça motive pour lire le livre. Mais ça marche vraiment cette technique de pliage pour les vêtements?

    Effectivement, il doit être préférable que monsieur applique la même méthode non?

    Répondre

    1. Windy

      Oui, ça fonctionne vraiment ! C’est un coup de main à prendre mais dès que c’est fait, ça va plus vite. J’étais septique quant aux plis et après avoir repassé puis appliqué la méthode de pliage, mes vêtements sont restés repassés !
      C’est vrai que quand on vit à plusieurs, chacun doit y mettre du sien, notamment pour la partie « il faut jeter ce qui ne nous rend pas heureux » car comme elle le dit, c’est à chacun de le faire, on ne peut pas décider pour l’autre ce qu’il veut garder ou non. Quoiqu’il en soit, je te le recommande vivement !

      Répondre

  4. Elise

    Hello,

    Je suis en pleins dans la lecture de La Magie du Rangement et je suis bien d’accord avec toi : il s’agit plus d’une philosophie que d’une véritable méthode (même si Marie nous donne des conseils concrets à appliquer.) C’est vrai que depuis j’ai changé ma vision des choses : je fais plus attention à ce que j’achète (est-ce vraiment utile ? est-ce que cet objet me met en joie ? ) et du coup j’encombre moins mon intérieur.

    Après il me reste encore du chemin à parcourir avant d’avoir un appartement au top haha. Sinon est-ce que tu arrive à te ‘tenir » à ce type de rangement ? (je veux dire, tu n’as pas eu d’effet rebond ? )

    Bonne journée

    Répondre

    1. Windy

      Hello !

      Oui, ce type de rangement est facile à tenir avec un peu de discipline. Quand on a tout vidé et que chaque chose a trouvé sa place, ça devient vraiment un automatisme de tout ranger à sa place. Je viens quand même de connaître mon premier effet rebond alors que ça fait plusieurs mois que j’ai commencé. J’ai été très malade la semaine dernière, je n’avais envie de rien du coup, tout s’est retrouvé dans mon lit mais là, je sais qu’en 20 minutes, tout sera rangé 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *