Je suis ignare en politique et je me soigne : ep. 2 « Les Républicains (La Droite) : Terrorisme et sécurité »

Dans l’épisode précédent : les primaires, c’est quoi ? Je vais aujourd’hui me focaliser sur les programmes des candidats de droite qu’on nomme les Républicains.

Je ne vais pas revenir sur les programmes de chaque candidat point par point sinon je vais te perdre (et accessoirement me perdre) au bout de cinq lignes. Non, au lieu de ça je vais revenir sur les principaux thèmes abordés par les candidats de droite, je répète, les Républicains lors des débats télévisuels ou dans leurs programmes. Ces candidats basent toutes leurs plaidoiries sur certains points : Terrorisme et SécuritéMigrationLaïcitéEmploi. Nous allons évoquer ces points successivement tout au long de la semaine.

Rappelons juste les 7 candidats de droite : Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet (que, tu comprendras, je vais appeler NKM), Jean-Frédéric Poisson, Bruno Le Maire, Alain Juppé et François Fillon. Aujourd’hui, on s’intéresse à la question du terrorisme et de la sécurité.

Terrorisme et sécurité

Pour le terrorisme et la sécurité, tous leurs argumentaires vont tourner autour des fameux « fichés S ». Mais qu’est ce que signifie ce terme ? Et bien les personnes fichées S sont celles considérées comme étant potentiellement menaçantes pour la « Sûreté de l’Etat ».

Aussi, on nous parle depuis un an de « l’Etat d’urgence » dans lequel on se trouve. Si cette expression te laisse un peu dans le flou, je vais te résumer ça : lorsqu’un ou plusieurs évènements menacent gravement notre pays (comme des attentats terroristes), le président de la république peut mettre en place cet Etat d’urgence durant lequel il peut restreindre nos droits et libertés comme la fermeture de certains lieux, l’interdiction de manifester ou encore des perquisitions sans besoin de se justifier. Tout ça dans le but de mettre fin à la menace.

Maintenant qu’on est clair sur ces mots, la question est : que proposent les candidats pour lutter contre le terrorisme et pour gérer l’encadrement des fichés S ?

  • Nicolas Sarkozy énonce que pour toutes les personnes soupçonnées d’appartenir à une cellule terroristes il y a 3 démarches :
      1. si ce sont des étrangers, on doit les expulser de France,
      2. si ce sont des binationaux (ayant 2 nationalités) on doit leur enlever la nationalité française,
      3. s’ils sont de nationalité française, on doit agir car ils ne peuvent se déradicaliser tous seuls.

    Et comment agir avec ces français ? Et bien Sarkozy réclame l’internement (=emprisonnement) préventif des personnes fichées S les plus dangereuses. C’est-à-dire que sur tous ces individus, certains sont plus dangereux que les autres et on doit les mettre en détention avant qu’ils n’agissent. Une fois mis en détention, des services spécialisés pourront voir si ces personnes sont réellement des menaces. Si la personne est considérée comme non dangereuse, elle sera libérée et envoyée dans un centre de déradicalisation. Sarkozy considère qu’il vaut mieux interner une personne qui n’a rien fait et de s’en excuser par la suite que de laisser des fichés S dans la nature.

  • Pour Bruno Le Maire, il faut mettre en place une « justice d’exception ». Non ne craints rien je vais expliquer !! Ça veut dire qu’il veut que soit créée une justice spéciale pour les individus fichés S. En clair, il propose d’expulser de France tous les fichés S étrangers, de maintenir en prison des détenus dangereux pour la sécurité de la France ou encore de créer un nouveau délit ; la non-dénonciation de faits en rapport avec la commission ou la préparation d’actes terroristes qui sera condamné de 5 ans de prison et de 250 000 euros d’amende.
  • Pour François Fillon, il est essentiel de rester dans l’Etat d’urgence étant donné la situation en France. Aussi, on n’est pas sûr que les personnes fichées S représentent un danger donc on ne peut pas les arrêter sans qu’elles aient commis d’actes criminels. Cependant il paraît essentiel qu’un juge puisse condamner toute personne qui consulte des sites en relations avec des entreprises criminelles ou qui est en contact avec une personne criminelle : elles pourront encourir jusqu’à 30 ans de prison. Il faut aussi agir à l’extérieur des frontières de la France comme retirer la nationalité française à tous ceux qui partent combattre en Syrie. Enfin, il propose qu’on expulse les étrangers qui sont une menace pour la France.
  • Jean-Frédéric Poisson, lui, n’est pas de cet avis : il dit que l’Etat d’urgence n’est plus nécessaire. Il est aussi opposé à l’internement des fichés S, quels que soient les motifs.
  • Jean-François Copé dit qu’il faut en priorité embaucher 50 000 effectifs dans les forces de l’ordre sous contrat qu’ils rétablissent la paix en France. Ce n’est donc pas un emploi à vie ; une fois que la paix sera rétablie, ces emplois seront supprimés. Il propose aussi, de créer une justice totalement dédiée au terrorisme pour que les coupables soient jugés et condamnés par les juges.

Petite parenthèse : aujourd’hui en France il n’existe aucun crime de « terrorisme » dans le code pénal. C’est-à-dire qu’au regard de la loi, le crime de terrorisme n’existe pas. Donc on peut imaginer qu’un terroriste qui commet un attentat sera jugé et condamné pour « meurtre » et non pour « terrorisme« .

  • Pour NKM on ne doit plus aujourd’hui attendre que des individus commettent des actes pour agir. On doit avoir des moyens pour lutter contre ces gens. Elle voudrait que les personnes ayant des propos radicaux soient condamnées et que les sites internets ou associations qui utilisent ce genre d’idées soient fermés. Enfin, elle demande à ce que les maires de chaque ville puissent savoir si des personnes dans leur commune sont fichées S. 
  • Alain Juppé veut mettre plus de moyens dans les services de renseignements et créer plus d’effectifs dans la police. Il dit également qu’il est nécessaire de créer plus de places dans les prisons mais est complètement opposé à la séparation des détenus radicalisés des autres car cela créerait un Guantanamo à la française.

Pour aller plus loin, tu peux également découvrir les programmes des candidats républicains quant à l’immigration.

N’hésite pas à laisser un commentaire si tu as des questions ou si tu as besoin de t’exprimer 😉

Adele

A propos de Adele

Humaniste convaincue et passionnée de vin rouge je suis une fervente prêcheuse de l’hédonisme. Ma mission ? Te certifier que d’ici quelque temps, tu trouveras la politique séduisante. Et crois moi, je gagne toujours mes paris ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *