Je suis ignare en politique et je me soigne : ep. 3 « Les candidats de droite VS l’immigration »

Dans l’épisode précédent : « Les Républicains (La Droite) : Terrorisme et sécurité »Continuons notre dissection des principaux thèmes abordés par les candidats Républicains, plus populairement connus sous le nom de « La Droite » en abordant aujourd’hui la question de l’immigration.

Avant de commencer ce point, on va d’abord revenir rapidement sur le terme de « regroupement familial » qui revient et va souvent revenir : c’est lorsque un étranger qui vit en France de manière légale et, selon la loi, depuis plus de 18 mois, veut faire venir sa famille vivre en France.

Il faut aussi que je t’explique rapidement la différence entre migrant et réfugié. Ce n’est pas la même chose et il est important de savoir la différence pour mieux comprendre ce que proposent les politiciens.

Un réfugié est une personne qui va fuir son pays car elle y est en danger ; cette menace peut être liée à son origine, sa religion ou encore à ses opinions politiques. Cette personne ne pourra pas avoir de protection dans son pays et sera obligée de fuir pour survivre.

Par contre, un migrant est une personne qui choisit de se déplacer dans un autre pays pour, par exemple, trouver un travail.

Alors, quand un étranger arrive en France, il fait une demande d’asile : le juge français doit alors déterminer s’il s’agit d’un réfugié ou d’un migrant, et en fonction de cela, accorder ou non la droit d’asile sur notre territoire.

  • Nicolas Sarkozy propose de suspendre le regroupement familial. Donc, si la situation le permet, il propose de rétablir ce regroupement plus tard. Aussi, il est contre la décision du gouvernement de répartir les milliers de migrants qui occupent la jungle de Calais dans les différentes régions de France. Au lieu de cela, les politiciens devraient s’employer à expulser ceux qui n’ont pas le droit de rester sur notre territoire. Ceux qui ont le droit sont par exemple des réfugiés politiques: ceux qui fuient leurs pays car sont gravement menacés par leurs gouvernements.
  • Pour Alain Juppé, ce regroupement familial doit être modifié ; l’étranger devra vivre en France depuis plus de 2 ans. Il rappelle qu’on ne peut pas supprimer le regroupement familial car il faut respecter la diversité de la France qui a fait notre richesse. Il différencie également le type de personnes arrivant sur notre territoire en disant qu’on ne doit pas donner de titre de séjour aux individus venant de pays sûrs et on devrait les reconduire à la frontière. Il y a déjà un embouteillage dans les tribunaux avec toutes les demandes d’asile alors il ne faut pas accueillir ceux qui ne sont pas en danger dans leurs pays et cela accélérera la procédure pour ceux qui ont vraiment besoin.
  • Jean-Frédéric Poisson propose de suspendre autant que possible le regroupement familial. Selon lui, il y a 200 000 arrivants chaque année qui changent le paysages français et il est nécessaire de changer cela. Il faudrait aussi un référendum pour que nous décidions quelles aides pourraient être versées aux étrangers et sous quelles conditions ils pourraient les toucher.
  • Bruno Le Maire propose de renforcer les règles en matière d’asile : quand la justice française a refusé l’asile à un étranger, on doit le raccompagner à la frontière et pas le laisser dans la nature pour qu’il vive illégalement dans notre pays. Si on veut faire appel de la décision du juge, on le fait de son pays d’origine et pas de la France.
  • Il est nécessaire pour Jean-François Copé de supprimer le droit du sol. Ce droit signifie que la nationalité française est automatiquement obtenue par un enfant né en France, même si ses deux parents sont étrangers. Donc pour Copé, dorénavant quand les deux parents sont étrangers, l’enfant ne sera pas automatiquement français. A l’âge de 16 ou 18 ans, s’il n’a aucun casier judiciaire et qu’il respecte les valeurs de la République, l’enfant pourrait avoir la nationalité française. Enfin, il souligne qu’il faut raffermir les conditions du regroupement familial.
  • François Fillon veut mettre en place un quota d’arrivée dans notre pays : quand ce quota sera atteint on n’accueillera plus personne sur notre territoire sauf les réfugiés. Comme aux Etats-Unis, il faut aussi accentuer les contrôles à nos frontières. Il propose qu’aucune prestation d’aide sociale, d’allocation familiale ou d’aide au logement ne soit versée à ceux qui résident régulièrement en France depuis moins de 2 ans. Ces étrangers qui travaillent légalement et qui cotisent auront le droit à une couverture maladie/accidents du travail, comme tout autre salarié. Mais les étrangers en situation irrégulière auront, eux, une dispense temporaire de frais de santé qui sera limité aux urgences sanitaires et aux maladies graves.
  • Nathalie Kosciusko-Morizet est favorable à la mise en place de quotas. Pour elle, les personnes pour qui ont refuse le droit d’asile doivent être reconduites à la frontière et non être laissées dans la nature. Enfin, elle est opposée à la suppression du droit du sol.

Sache que j’ai déjà évoqué la question du terrorisme et de la sécurité de chacun des candidats républicains alors n’hésite pas à aller y jeter un coup d’œil ! Si tu veux en savoir plus sur leurs positions sur la laïcité, c’est par là.

Te retrouves-tu dans l’une des propositions évoquées ci-dessous ? N’hésite pas à faire entendre ta voix…

Adele

A propos de Adele

Humaniste convaincue et passionnée de vin rouge je suis une fervente prêcheuse de l’hédonisme. Ma mission ? Te certifier que d’ici quelque temps, tu trouveras la politique séduisante. Et crois moi, je gagne toujours mes paris ;)

4 commentaires sur “Je suis ignare en politique et je me soigne : ep. 3 « Les candidats de droite VS l’immigration »

  1. La belle bleue

    Fioulàlà je ne me retrouve dans aucun de chez aucun ! Normal tu me diras, je n’ai jamais été à droite ni à l’extrême droite 😀
    Ça ne m’empêche pas de suivre ces 7 guignols aux moments des débats, mais ça ne va pas plus loin, aucun ne me correspond, et sur aucun point, donc je n’irai pas leur filer 2 euros dimanche 😉

    Répondre

    1. Adele
      Adele

      Et bien chacun ses idées, c’est ça qui est génial aujourd’hui, on a le droit d’avoir nos propres opinions. Si tu te retrouves dans les idées d’un parti alors je t’encourage à faire entendre ta voix lors des élections présidentielles. Et pour ces « 7 guignols » comme tu dis, affaire à suivre 🙂

      Répondre

  2. Rozie

    Merci, sympa tes chroniques politiques !
    Je suis une vrai nulle en politique, ça m’aide un peu ;).
    Bonne idée en tout cas !

    Répondre

    1. Adele
      Adele

      AH Bah tant mieux c’est le but ! Et personne n’est nulle, on est juste une génération qui ne s’intéresse plus à la politique. Donc je suis là pour te donner envie de faire bouger les choses 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *