Je suis ignare en politique et je me soigne : ep. 4 « Les candidats de droite et la laïcité »

Dans l’épisode précédent : les candidats de droite VS l’immigration. Aujourd’hui, je t’explique la position de nos candidats républicains par rapport à la laïcité. 

Je rappelle juste que la laïcité c’est le principe selon lequel le gouvernement ne se mêle pas de la religion et doit donc être neutre à l’égard de toutes les religions. Comme tu le sais, les thématiques abordées le plus par les candidats dans ce domaine sont le voile, le burkini et la radicalisation.


Pour rappel: en 2004 une loi a interdit le port de signes et/ou tenues religieuses dans les écoles publiques françaises ; que ce soit un pendentif en forme de croix, une étoile de David ou encore un voile. Puis, en 2010, une autre loi a interdit la dissimulation du visage dans l’espace publique (=La rue). Il est de notoriété publique que cette loi de 2010 a été établie à l’intention des femmes musulmanes, pour interdir la burqa.

Encore une fois, nous vivons dans un État laïque et étant donné que le gouvernement doit être neutre, il ne peut viser une religion ou une autre dans les lois qu’il émet.


  • NKM : ne se prononce pas sur la laïcité dans son programme.
  • Jean-Frédéric Poisson est contre l’interdiction du burkini. Il ne voit pas pourquoi on devrait choisir les vêtements interdits et ceux qui ne le sont pas. L’Etat doit être neutre et laisser toute liberté aux individus. On doit vivre pacifiquement les uns à côté des autres : des gens qui ont des croyances et des gens qui n’en ont pas. Il attend des musulmans modérés en France qu’ils participent eux même à la lutte contre les extrémistes. Il veut également que les prêches (=sermon) musulmanes soient faites en français.
  • Pour Alain Juppé, ce qui unit tous les français, quelles que soient leurs religions, ça doit être les valeurs de la République : l’égalité entre les hommes et les femmes, la laïcité. Aucune religion ne doit pouvoir imposer sa loi dans l’espace public (=la rue), comme le port de la burqa -cela n’est pas négociable. Il faut également définir, en accord avec les autorités qui représentent les français musulmans, des règles concernant le recrutement des imams, leurs formations civiques et l’utilisation de la langue française lors des prêches.
  • François Fillon dit qu’aujourd’hui on se retrouve face à le montée de l’intégrisme au sein de la communauté musulmane. On ne doit pas taper sur la liberté religieuse pour un problème qui émane d’une seule communauté. Il faut contraindre les musulmans à accepter l’interdiction de la burqa par exemple. On doit aussi interdire le burkini : on a le droit d’être habillé sur une plage mais le burkini est une provocation. Le culte musulman doit s’adapter aux règles républicaines, comme le font les autres religions.
  • Pour Bruno Le Maire il faut combattre les musulmans qui ne respectent pas nos règles. Le port de la Burqa doit être considéré comme un délit. Concernant le port du voile, on doit maintenant l’interdire dans les universités, dans les préfectures et dans les hôpitaux.
  • Nicolas Sarkozy souligne qu’on ne doit pas stigmatiser les musulmans. Il veut un Islam DE France et non d’un Islam EN France. Les musulmans sont des français comme les autres mais s’ils veulent être français ils doivent vivre selon le mode de vie français : un mode de vie qui fait que l’homme est l’égal de la femme. Concernant le port de la burqa il explique que toute personne qui portera la burqa dans l’espace public : on supprimera ses allocations familiales et allocations sociales, en cas de récidive. Il demande également à ce qu’une loi soit adoptée pour interdire le port du burkini sur le territoire français, car cela porte atteinte à la dignité de la femme.
  • Jean-François Copé rappelle que pour les français de confession musulmane, tous ces amalgames sont très difficiles. On doit mettre en place un délit qui permette de sanctionner les propos islamistes radicaux et interdire voile dans les établissements politiques. Il propose aussi de sanctionner les gens qui ont des propos extrémistes radicaux de 75 000 euros et de cinq ans de prison.

Nous clôturerons cette série sur la primaire de droite en évoquant la brûlante question de l’emploi.

Quel est ton avis sur la laïcité ? Pour toi, c’est quoi ?
Est-ce qu’un des candidats se rapproche de ta vision ou pas du tout ?

A propos de Windy

Rédactrice en chef passionnée de saumon fumé, de thé et d'égalité des sexe. Je rêve de travailler dans un bureau rempli de glaces Ben & Jerry’s avec des hommes torse nu m’éventant, telle Cléopâtre. La vie est trop courte pour se prendre la tête... ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *