Thelma s’est rendue compte que les magazines féminins et notamment ceux que lisaient ses « mamans » avaient un gros défaut.

Ils parlent aux femmes comme à des clichés, toujours des mêmes choses et de la même façon !

Thelma, elle, ne veut pas se cantonner au superficiel. Elle veut parler de tout et n’importe quoi. Parler de mode comme de sujets de société, de beauté et de culture, parler enfants, comme plans culs (au pluriel, c’est toujours mieux ^^)… de tout ce qui pourrait intéresser une fille dans la vingtaine ou même une femme, en général. Alors, oui, c’est vaste, mais c’est ce qui nous construit toutes. Les médias traditionnels nous « bombardent » de produits ultra chers, qu’on ne peut pas forcément se permettre d’acheter sans casser son PEL. Nous pouvons exister et vivre avec les moyens du bord. Aucune raison de se priver !

Nous pouvons aussi vivre sans correspondre aux critères de perfection ou de beauté de ces magazines. Nous pouvons être rondes, nous pouvons être plates et ne pas complexer en essayant de ressembler à des modèles qui ne nous correspondent pas.

Enfin, nous pouvons aussi, tout simplement, ne pas aimer les « trucs de filles » ou tout du moins, ce qui nous est vendu comme tel. Nous pouvons ne pas nous passionner pour le make-up ou les faux cils et vouloir simplement trouver un endroit où parler internet, cinéma ou même féminisme !

C’est pourquoi le pacte Thelma s’articule, aujourd’hui, autour de deux points :

  • parler aux femmes autrement que comme à des consommatrices, parler à des petits budgets, parler à des femmes différentes des « canons de beauté » des magazines et leur parler des mêmes choses que ceux-ci ;
  • parler aux femmes comme à des personnes et non comme à des « femmes », des personnes qui peuvent aussi s’intéresser à des articles de fond sur des sujets de société ; à des questions de genre, d’égalité des sexes et tenter de faire un peu avancer les choses, doucement, à notre manière.

Thelma, c’est quoi au final ?

Thelma est composée de femmes et d’hommes qui pensent que l’on peut être à la fois féminine et féministe et que non, ça n’est pas un paradoxe.

Au final, Thelma, c’est un webzine féminin mais pas cliché, qui pense que l’on peut parler au féminin sans, pour autant, faire du marketing genré !

Thelma est féministe car elle pense que la femme est l’égale de l’homme et que ce constat ne se vérifie pas forcément dans les droits dont elle dispose actuellement.

Mais Thelma n’est pas moralisatrice parce qu’elle pense qu’être libre et décomplexée, pour une femme, c’est avant tout avoir le droit de choisir. Et elle pense qu’avoir le droit de choisir, c’est aussi pouvoir aimer les rouges à lèvres et le nail art, les bijoux et les trousses beauté et ne pas avoir à s’en cacher !

  • Thelma parle aussi bien tuto beauté que conseils bricolages ou DIY.
  • Elle parle aussi bien brunch et cuisine que droits des femmes et société.
  • Elle parle aussi bien bien-être et sexo que culture et ciné.

Thelma, au final, c’est un peu toi. Une jeune femme et non pas un cliché. Un webzine à la fois superficiel et engagé. Un paradoxe, certes, mais qui n’a pas peur de s’assumer tel qu’elle est !

A qui s’adresse Thelma ?

Bon, on ne va pas te le cacher, on a un peu un cœur de cible. Non pas que nous voulions faire dans les stéréotypes mais pas sûr que ton tonton Jean-Marc qui ne jure que par Chasse, Pêche et Traditions se sentent parfaitement à l’aise, ici.

Thelma s’adresse, avant tout à des étudiantes et à de jeunes actives. A des femmes qui n’ont pas forcément un budget à consacrer à du Yves Saint-Laurent ou du Guerlain mais qui préfèrent lire de bons plans pour refaire leur garde robe pour pas cher ou même pour confectionner leur propres produits de beauté maison.

Thelma est un webzine qui s’adresse aux femmes de la nouvelle génération. A celles qui ne veulent plus être une femme parfaite, bien sous toutes les coutures et parfaitement cantonnée à son rôle de « symbole de féminité » ; à celles qui aiment aussi geeker ou jouer aux jeux vidéo, à celles qui ont de l’humour et de la jugeote, à celles qui aiment autant les brunchs vegans que les gros Mcdos bien gras. A celles qui pensent qu’elles valent mieux qu’un cliché et qu’il y a encore du boulot à faire pour que le monde leur appartiennent un peu.

Ce webzine, en un mot, il s’adresse à toi qui partage nos valeurs et notre philosophie et ce, au fond, quel que soit, ton âge, ton sexe ou ton milieu social.

Comment s’articulent les articles sur Thelma ?

Thelma s’organise autour de deux types d’articles :

  • Les articles ordinaires assurent une certaine liberté de nos rédactrices et rédacteurs ainsi que des lectrices qui nous soumettent des articles. Ils sont publiés régulièrement et ils peuvent parler de n’importe quel sujet, tant que celui-ci correspond à l’une des rubriques du webzine et est en accord avec notre philosophie et notre ligne éditoriale.
  • Les articles mensuels qui s’organisent autour d’un thème, arrêté par notre rédactrice en chef, sont exclusivement rédigés par nos rédacteurs et rédactrices réguliers. Ils assurent une cohérence générale et sont disponibles, chaque fois, depuis l’onglet « Mensuel ».

D’autres articles, comme ceux de notre chronique cinéma, ne s’articulent pas forcément autour d’un thème mais paraissent à intervalles réguliers.

Qu’est-ce que la communauté Thelma ?

Thelma a un projet : créer une petite communauté où chaque fille serait libre de s’exprimer sur un sujet, pourrait rire, apprendre et profiter de la vie, en toute simplicité…

C’est pourquoi, elle encourage toutes ses lectrices (et ses quelques lecteurs aussi) à ne jamais hésiter à commenter un article ou à lui envoyer un mail s’il elles souhaitent contacter la rédaction. Ses oreilles, à défaut de ses cuisses, vous sont toujours ouvertes ! 😉

Pour agrandir sa communauté, Thelma est présente sur Facebook et Twitter.

Enfin, afin d’augmenter l’esprit de partage et d’interaction qui lui est cher, Thelma accepte toutes les propositions d’articles et de contribution de ses lectrices.

Elle ne garantit jamais de les publier, notamment s’ils n’entrent dans aucune de ses rubriques ou s’ils sont contraires à sa ligne éditoriale ou à sa philosophie mais, elle garantit une réponse personnalisée à chaque contribution avec, en cas de refus, les détails ayant justifié celui-ci.

Enfin, Thelma, c’est avant tout pour se rassembler, partager et s’amuser, alors have fun ! 😉